Bienvenue
Calendrier
Météo

Météo à Bor et Bar

-5 °C / Ensoleillé
Vent: S de 7 km/h
Humidité: 100%
Auj
-1/9 °C
Lun
1/12 °C
Mar
4/15 °C
Mer
6/14 °C
Sondage
Aucun sondage en cours
Ponts

Pont de la Vicasse


La construction de ce pont était nécessaire à la ligne Villefranche de Rouergue - Albi, suite à la destruction du pont du diable.
La décision de construire un pont à Lagarde Viaur plutôt qu'à la Vicasse suscita de vives contestations dans les villages de Trévien et de Bor et Bar.
La nécessité de construire un pont était si grande que ces futurs usagés construirent une passerelle qui fut interdite du fait de son mauvais état.
Le pont de la Vicasse fut construit en collaboration entre les 2 départements du Tarn et de l'Aveyron à partir de Mai 1870. Mais le 19 Octobre 1872, une crue emporta le tablier neuf du pont et le bac reprit alors sa fonction. Le pont fut finit en 1875 mais avec des malfaçons que son constructeur, François Fabre, fut obligé de réparer.


Le Pont du Diable

Ce pont aussi appelé le pont des Infornats ou des Esfornats, ne laisse apparaître aujourd'hui que des ruines.
Difficilement localisable, le chemin pour aller à ce pont serait d'aller tout droit depuis Cureboursot sur la rive droite. L'emplacement de ce pont est si étrange, que l'on pense qu'il devait se situer sur la liaison entre Albi et Villefranche de Rouergue.
Cet édifice devait être le pont le plus ancien de la région avec sa forme d'arche ogivale, formée de deux arceaux mis l'un sur l'autre par du mortier. Si on trouve le pont cité dans des documents de l'époque c'est toujours pour son mauvais état comme en 1600 ou 1609. Puis en 1770, les consuls de Jouqueviel, les autorités du Languedoc ainsi que les consuls de Bor et Bar furent d'accord pour restaurer le pont afin qu'il soit plus accessible aux véhicules. Mais la Guyenne refusa de participer à ce projet et c'est vers 1787 que le pont s'est définitivement écroulé.